Les Grandes Oreilles » Santé » Spondylolisthésis : quand subir une intervention chirurgicale ?

Le spondylolisthésis est une affection des vertèbres qui dans certains cas peut ne pas présenter de symptômes. Cependant, dans d’autres cas, une douleur extrême peut survenir. Cette pathologie rend les articulations entre les disques et les vertèbres fragiles. Pour y remédier, vous pouvez bénéficier de séances en kinésithérapie ou subir une intervention chirurgicale en fonction de l’avancée du mal. 

En cas de douleurs insupportables 

Encore appelé l’antélisthésis, le spondylolisthésis est une maladie responsable de la perte d’alignement des vertèbres. Ce glissement vertébral entraîne une compression des nerfs au niveau des membres inférieurs. Cela peut causer de fortes douleurs. Cependant, le spondylolisthésis possède quatre grades d’évolution. Les douleurs se font le plus ressentir au grade 4. Il est donc évident que le principal facteur s’il faut se diriger vers un centre de chirurgie est la capacité du malade à supporter la douleur.

Lorsque l’intensité de la douleur ainsi que sa durée atteignent un point critique, une endoscopie du rachis est recommandée. Les différentes douleurs peuvent prendre des formes diversifiées. Il peut s’agir de lombalgies ou de douleurs sciatiques. Par ailleurs, pour recourir à ce traitement en cas de fortes douleurs, il n’y a pas d’urgences prédéfinies. Il est important que les douleurs ressenties soient liées au spondylolisthésis pour déclencher l’action d’une intervention chirurgicale.

Intervention spondylolisthésis

Avec l’apparition de symptômes 

Bien que le spondylolisthésis soit une maladie souvent asymptomatique, il est possible que le malade ressente certains symptômes qui nécessitent une intervention chirurgicale. Dans ces cas, la réflexion n’est plus la chose importante à faire. En effet, le patient peut ressentir des troubles pour uriner et développer le syndrome de la queue de cheval. Il est alors important de se rendre dans un centre de chirurgie pour une intervention rapide.

Aussi, les douleurs sciatiques pouvant entraîner une paralysie du pied sont d’excellentes raisons pour opter pour une opération. Il peut arriver que le patient ressente de très fortes douleurs au pied malgré un traitement rigoureux avec un kinésithérapeute. Dans ces conditions, opter pour une intervention chirurgicale peut être la meilleure solution pour un soulagement rapide.

Dans le cas où un traitement médical ne fonctionne pas 

Dans la liste des traitements pour guérir le spondylolisthésis, il est possible qu’on vous prescrive de puissants analgésiques, une rééducation ou encore une infiltration. Cependant, ces traitements peuvent s’avérer inefficaces conduisant ainsi le mal à un grade supérieur. Dans ce cas, l’intervention chirurgicale est la meilleure solution. Elle permettra de bloquer définitivement les vertèbres, mais aussi de soulager les douleurs lombaires ressenties.

En plus, il est également possible que la chirurgie réajuste les vertèbres pour éradiquer complètement le mal. Afin de les fixer, une chirurgie nommée la fusion vertébrale est réalisée. En fonction du grade d’évolution de votre spondylolisthésis, une opération spécifique est requise.

En somme, une intervention chirurgicale est nécessaire dans le cas d’un spondylolisthésis si de fortes douleurs apparaissent chez le patient. Aussi, ce traitement est envisageable lorsque des symptômes spécifiques sont ressentis ou dans le cas où un traitement médical prescrit ne guérit pas les douleurs.

 

Catégories : Santé