Les Grandes Oreilles » Santé » 4 astuces pour éviter la perte d’autonomie pour les personnes du troisième âge

Avec l’altération des facultés du langage et des aptitudes cognitives, le troisième âge reste une étape qui fait s’interroger. Toutefois, des astuces simples permettent de gérer au mieux cette étape du cycle de vie. Zoom sur 4 astuces pour éviter la perte d’autonomie à votre parents du troisième âge et son maintien à domicile.

Le sport : vecteur d’autonomie pour les personnes âgées

L’arrêt de la pratique du sport a été reconnu comme un facteur accélérant le vieillissement et la perte des capacités chez les seniors. Il est alors recommandé de faire régulièrement des exercices physiques pour permettre au métabolisme de se fortifier. Par ailleurs, le sport participe au fonctionnement régulier de l’activité cérébrale et permet de lutter contre la dégénérescence fronto-temporale. Plus de précision sur https://autonome-a-domicile.com/demence-fronto-temporale/

Toutefois, en raison de l’âge des seniors, il est important de trouver une activité adaptée à leurs besoins et capacités. Les activités comme la natation, la danse et surtout la marche sont réputées pour agir efficacement contre la perte d’autonomie.

La proximité affective : stimuli pour renforcer l’autonomie 

Les liens affectifs représentent un moyen pour permettre aux personnes âgées de garder leur autonomie. En effet, la fin de la vie professionnelle cadre avec le relâchement du lien social. Ce relâchement du lien social entraîne un isolement et la démence fronto-temporale

Pour l’éviter, il est recommandé d’entretenir avec vos parents une bonne relation pour leur permettre de continuer à converser et à partager un lien avec les proches. Des visites d’amis, d’enfants ou de petits enfants sont bénéfiques pour permettre aux seniors de ne pas perdre leur autonomie. Le lien affectif permet aux personnes du troisième âge de repousser l’internement. 

Ordonnez l’espace de vie

Avoir un environnement adapté est absolument ce qu’il faut pour que la personne du troisième âge garde son autonomie. Pour ce faire, il est important de savoir ranger la maison ou la chambre du séniors. En effet, si pour prendre son bain l’entrée dans la salle de bain n’est pas difficile d’accès alors le senior n’aura pas besoin d’aide de personne extérieure. Il en est de même si la mobilité est facile pour permettre de se déplacer en toute autonomie. 

Adopter un rangement adéquat est fondamental pour les personnes ayant une démence fronto-temporale. Cette organisation est une clef pour accorder de l’autonomie aux personnes âgées.

Recourez à des instruments adaptés

L’utilisation d’instruments adaptés pour les personnes du troisième âge aide à leur donner une grande autonomie. En effet, certains équipements sont conçus spécialement pour les cas de personnes atteintes de la dégénérescence fronto-temporale. Il s’agit par exemple des fauteuils réservés à leur déplacement, des chaises pour entrer et sortir d’une voiture, etc.. Quant à leur alimentation, certains couverts sont réalisés pour les seniors. Ils n’ont donc pas besoin de se gêner pour aller chercher les assiettes. Avec cette méthode, il n’est plus nécessaire de faire assister vos parents.

En définitive, si la dégénérescence fronto-temporale affecte significativement les personnes âgées, il existe des moyens pour ne pas perdre son autonomie.

Catégories : Santé